Lille, LIFL (UMR USTL-CNRS 8022) (06/03/09)

, par Admin

Motion AG Personnels LIFL du 06 mars 2009 :


Le personnel du LIFL (UMR USTL-CNRS 8022), réuni en Assemblée Générale des personnels, vendredi 6
mars 2009, demande :

- la restitution des emplois supprimés au budget 2009 (enseignants-chercheurs, chercheurs, BIATOSS et
ITA) et l’ouverture de négociations sur un plan pluriannuel de recrutement permettant la résorption de la
précarité.

- La garantie d’un financement du fonctionnement majoritairement récurrent pour les EPST et les universités,
les crédits notamment alloués par l’ANR ne devant représenter qu’un complément.

- le refus de l’éclatement du CNRS (qui doit maintenir toutes les disciplines et assurer la continuité
thématique), du découpage de l’INSERM en Instituts, de la dilution de l’INRA dans un consortium, du
transfert des personnels IRD aux universités, du contrat d’objectifs sans moyens imposé au CEMAGREF et
de la transformation des EPST en simples agences de moyens.

- l’abandon de toute politique de désassociation et le maintien du modèle des UMR ayant prouvé qu’il permet
une coopération fructueuse entre universités et organismes.

- une modification du projet de contrat doctoral unique, notamment la suppression de la période d’essai et de
la mise en concurrence salariale des doctorants.

- le boycott de l’AERES en attendant la mise en place d’un mode d’évaluation unique, réellement
indépendant, par des pairs majoritairement élus.

Nous rappelons par ailleurs notre attachement à la mise en oeuvre des nombreuses propositions des Etats
Généraux de la Recherche.

Représentants-délégués : E-C : F. Hoogstoel / ITA : A. Flissi

Vote clos le mercredi 11 mars 2009 à 14h.

Votants : 58

pour : 52

contre : 4

abstentions : 2