Lille, LOA (UMR 8518 CNRS-Lille1) (06/03/09)

, par Admin

Motion du Laboratoire d’Optique Atmosphérique (LOA, UMR 8518 CNRS-Lille1) adoptée le 6 Mars 2009

Le Laboratoire d’Optique Atmosphérique réuni en assemblée générale le 6 mars 2009 affirme sa participation aux mouvements nationaux en cours pour la défense de la recherche et de l’enseignement supérieur.

Il demande :

- L’annonce d’un plan pluriannuel pour l’emploi incluant dès 2009 le rétablissement de TOUS les postes supprimés dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche.

- Le maintien du rôle des organismes de recherche en tant qu’opérateurs de recherche indépendants couvrant l’ensemble des disciplines et en reconnaissant leur rôle de garants d’une cohérence nationale.

- Une révision profonde du mode de fonctionnement de l’ANR : rééquilibrage entre les budgets de l’ANR et ceux des organismes et des universités, résorption de la précarité dans les laboratoires par la création de postes statutaires de toutes catégories, augmentation des crédits de base.

- Un véritable soutien au travail de recherche des enseignants-chercheurs, impliquant une décharge d’enseignement pour TOUS les nouveaux recrutés, une augmentation du nombre de délégations et de détachements, et en aucun cas la mise en place des chaires mixtes universités/organismes (préalablement dites d’excellence), qui réduisent le nombre de postes dans les EPST et dont les mécanismes d’attribution apparaissent opaques et arbitraires.

- Un système d’évaluation de l’enseignement supérieur et de la recherche qui, comme le demandaient les Etats Généraux de 2004, permette une évaluation cohérente à la fois des laboratoires et des personnes, comme le fait actuellement le CoNRS (Comité National de la Recherche Scientifique).

- Le maintien de l’outil privilégié de coopération fructueuse entre universités et organismes que sont les UMR (renforcement des moyens humains).

Le LOA UMR8518 demande en urgence que la communauté universitaire et le monde de la recherche soient écoutés et entendus.

Les personnels du laboratoire déclarent le LOA « Laboratoire en lutte » considérant que le gouvernement donne pour l’instant des réponses très partielles à leurs demandes. Ils attendent de vraies décisions pour l’avenir de la recherche et de l’enseignement supérieur qui traduisent réellement la priorité absolue que représentent la recherche et l’éducation pour notre pays.

Vote de la motion : 27 Oui – 0 Non – 0 Blanc

L’AG des personnels a élu des délégués qui représenteront notre laboratoire à la convention nationale du 12 mars 2009.