Toulouse, SCSV – Surfaces Cellulaires et Signalisation chez les Végétaux (UMR UPS/CNRS 5546) (09/02/09)

, par Admin

Motion de l’AG de SCSV – Surfaces Cellulaires et Signalisation chez les Végétaux (UMR UPS/CNRS 5546) – Toulouse

L’Assemblée Générale du Laboratoire SCSV réunie le 9 février 2009 :

- réaffirme le rôle primordial du CNRS, en tant qu’organisme assurant une cohérence de la politique scientifique nationale et recouvrant l’ensemble des disciplines scientifiques.

- refuse la mise en place des chaires Université-Organisme qui impliquent une diminution des postes de chercheurs et d’enseignants-chercheurs, et introduisent une inégalité statutaire.

- demande la suspension, dans sa forme actuelle, du projet de réforme du statut des Enseignants-Chercheurs notamment en ce qui concerne la modulation des services et la gestion individuelle des carrières laissée à la seule appréciation des Présidents d’Université. Elle demande à ce que soit pris le temps d’une réflexion et d’une concertation sur ces réformes, pour que les critères et les modes d’évaluation et de décision en soient explicités, que la mise en oeuvre s’accompagne d’un budget permettant de garantir un enseignement de qualité et ce pour toutes les universités.

- demande à ce que toutes les activités des Enseignants-Chercheurs soient prises en compte dans leur évaluation, y compris les activités administratives.

- dénonce le projet de « Doctorant Contractuel des Etablissements Publics » risquant de mettre fin aux « étudiants-chercheurs » et remettant en cause la formation par la recherche.

- s’associe à l’inquiétude des personnels ITA-ITARF face aux transformations annoncées dans les établissements et au manque d’information concrète.

Cette motion a également été votée par l’équipe « Réponse adaptative au froid" (ERT 1045).

Texte adopté par 62 voix pour, 2 voix contre et 3 abstentions